C’est l’imaginaire animé d’un souffle spirituel qui inspire Nathalie Sanche. (Kandinsky, 1989)